Catégories >> Faits Saillants

“Quelle ville voulons-nous offrir ? Quelle ville espérons-nous recevoir ?”

quelle-ville-voulons-nous-offrir-quelle-ville-esperons-nous-recevoir“A la conférence Lift, nombreux étaient les intervenants venus nous expliquer comment le numérique peut nous aider à mieux comprendre l’avenir de nos villes.

Villes du futurDans les années 1990, l’utopie était celle du virtuel, explique l’architecte Carlo Ratti. Selon George Gilder, le gourou des nouvelles technologies, les villes devaient même disparaître. Force est de constater qu’il n’en est rien. 5 milliards de personnes vivront dans des villes en 2030.

Aujourd’hui, on sait que les couches physiques et numériques se combinent pour permettre d’inventer de nouveaux usages de l’espace urbain. La superposition de ces couches produit de nouveaux types de représentation du territoire, de “cartes”. On ne fait plus des cartes 1:400, ni 1:1 (ce que l’on considérait à juste titre comme impossible, “la carte n’est pas le territoire”), mais 1000000:1… C’est-à-dire autant que chaque individu dresse sa propre carte du territoire, avec pour objectif de traduire la complexité du monde en simplicité de sa compréhension.” [...]

http://www.internetactu.net/2009/03/04/quelle-ville-voulons-nous-offrir-quelle-ville-esperons-nous-recevoir/

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 16 h 33 min.

Ajouter un commentaire

Transport urbain à Rabat : “La gestion du service déléguée à Veolia”

transport-urbain-a-rabat-la-gestion-du-service-deleguee-a-veolia“La gestion du service de transport collectif urbain dans les préfectures de Rabat, Salé et Skhirate-Témara a été déléguée en vertu d’un accord conclu jeudi à Rabat entre la Wilaya et un groupement franco-marocain mené par l’opérateur français Veolia Transport.

Aux termes de ce contrat, étalé sur une durée de 15 ans renouvelables pour un investissement de près de 2 milliards de DH, les autobus du groupement délégataire entreront en service en août prochain. L’opérateur s’engage à employer 3.000 personnes, dont 370 employés de la Régie autonomie de transport urbain (RATR) qui a été liquidée.” [...]

http://www.lematin.ma/Actualite/Express/Article.asp?id=108677

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 0 h 41 min.

Ajouter un commentaire

“Transport urbain à Mbour : Charrettes et calèches repartent sur de nouvelles bases”

transport-urbain-a-mbour-charrettes-et-caleches-repartent-sur-de-nouvelles-bases“Les charrettes et calèches, qui constituent un maillon essentiel du dispositif du transport urbain de la commune de Mbour, veulent repartir sur de nouvelles bases. Une décision qui fait suite à une rencontre d’harmonisation entre propriétaires, conducteurs, techniciens de l’élevage et forces de sécurité. Les décisions majeures issues de cette rencontre, à savoir rouler obligatoirement la nuit avec une lampe, arrêter les rotations à 22 h pour les charrettes, se doter d’un système de signalisation sonore, vont entrer en vigueur dès la semaine prochaine.”  [...]

http://www.walf.sn/societe/suite.php?rub=4&id_art=53441

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 0 h 33 min.

Ajouter un commentaire

Nantes : “Un champ urbain de panneaux solaires”

nantes-un-champ-urbain-de-panneaux-solaires“C’est la plus grande centrale photovoltaïque en coeur de ville, dans l’ouest de la France. Juchés sur le parking du centre commercial Beaulieu, sur l’île de Nantes, 910 panneaux se mirent au soleil. En une année, Ils produiront 183 000 kWh d’électricité revendus à EDF. Cela correspond à la consommation électrique de 100 foyers hors chauffage.

Le projet est porté et financé par Nantes Métropole avec l’aide de fonds européens. Grâce aux subventions, l’investissement (1,2 million d’euros) sera amorti en treize ans. Même sans aide, le modèle économique est viable : les panneaux solaires ont une durée de vie de 25 à 30 ans.” [...]

http://www.ouest-france.fr/actu/actuDet_-Un-champ-urbain-de-panneaux-solaires-_8620-840845_actu.Htm

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 0 h 27 min.

Ajouter un commentaire

“Placement Google : une ville française change de nom”

placement-google-une-ville-francaise-change-de-nom“Le Telegraph rapporte que la ville française Eu, située en Normandie, n’est vraiment pas favorisée par le moteur de recherche Google, à tel point que les dirigeants ont décidé d’employer les grands moyens. Deux options s’offrent à eux : payer les moteurs de recherche plusieurs milliers d’euros par mois pour obtenir un bon placement ou changer le nom de la ville.

C’est sur cette dernière option que Marie-Françoise Gaouyer, le maire local, a parié : « en ce qui concerne Internet, nous devons absolument nous mettre à jour», explique-t-elle. Pour cette raison, elle a choisi laVille d’Eu mais envisage aussi d’autres possibilités comme Eu-le-Château et Eu-en-Normandie.” [...]

http://www.neteco.com/260748-mauvais-placement-ville-francaise-eu.html

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 23 h 58 min.

Ajouter un commentaire

“Un tricycle pour porter et purifier l’eau”

un-tricycle-pour-porter-et-purifier-le28099eau“Selon l’Unicef plus d’un milliard de personnes dans le monde entier n’ont pas accès à de l’eau potable de bonne qualité. Les maladies qui s’ensuivent tuent des milliers de personnes chaque jour.

Par ailleurs la corvée d’eau, laquelle incombe aux femmes, les contraint à parcourir des kilomètres… Un tricycle pourrait apporter apporter un élément de réponse à ses contraintes.” [...]

Voici la présentation d’une innovation qui peut sembler en marge au premier abord, mais dont le concept et la technologie peuvent être réutilisés différements.  

http://www.euronews.net/fr/article/26/02/2009/water-bike-for-the-third-world/

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 14 h 12 min.

Ajouter un commentaire

“Nantes accueille la première Maison des sciences Nord-Sud”

nantes-accueille-la-premiere-maison-des-sciences-nord-sud“C’est une petite communauté de vie et de pensée, plus proche du phalanstère de Fourier que de la thébaïde, hébergée dans un bâtiment orange et bleu amarré au bord de la Loire. Ses membres, une vingtaine de résidents triés sur le volet, disposent d’un bureau privé et d’un appartement. Un salon convivial, un jardin suspendu, un amphithéâtre, un restaurant et une bibliothèque structurent la vie collective. Trois fois par semaine, les pensionnaires font table commune et, à tour de rôle, chacun fait part au groupe de l’avancement de ses recherches.” [...]

http://www.lemonde.fr/planete/article/2009/02/23/nantes-accueille-la-premiere-maison-des-sciences-nord-sud_1159128_3244.html

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 1 h 56 min.

Ajouter un commentaire

Développement urbain de la région de Dakar : Onu Habitat prône l’approche participative

developpement-urbain-de-la-region-de-dakar“De l’avis de l’Onu Habitat, l’autorité publique ne peut pas, à elle seule, assurer le développement urbain de Dakar. C’est pourquoi, l’organisme des Nations Unies préconise l’implication des populations en adoptant la méthode participative.

La région métropolitaine de Dakar représente 0,28 % du territoire sénégalais, rassemble 25 % de sa population et concentre plus de 60 % de l’économie nationale. Et cela a des conséquences négatives sur la gestion urbaine et surtout sur le cadre de vie des habitants. L’exiguïté de la capitale et la croissance urbaine exponentielle ont conduit à un manque criard de terrains à bâtir, de réserves foncières et d’équipements. En plus, selon les experts de l’agence des Nations Unies pour l’habitat (Onu Habitat), elles sont également à l’origine de la quasi-impossibilité de faire une planification à long terme, à cause surtout du manque de concertation entre les services de l’administration d’abord, entre l’administration et les collectivités locales ensuite et entre les collectivités elles-mêmes. Et l’organisation territoriale complexe, avec l’imbrication de plusieurs formes de gouvernance (villes, communes, communes d’arrondissement…) ne facilite pas le développement de la ville.” [...]

http://www.walf.sn/actualites/suite.php?rub=1&id_art=53267

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 1 h 38 min.

Ajouter un commentaire

“Dans la ville 2.0, c’est le citadin qui fournit l’info”

ville-2-0“De l’entrepreneur aux collectivités locales, de plus en plus d’acteurs s’inspirent du Web 2.0 pour façonner les villes de demain grâce à l’implication active des citadins. Il reste toutefois à savoir partager l’information et à garantir la protection de la vie privée.

La prochaine fois que la Ville de Paris voudra mesurer avec précision la pollution de l’air, elle fera peut-être appel à des milliers de citadins équipés d’une « montre verte » dotée de deux capteurs environnementaux (CO2, bruit) et d’une puce GPS. Fruit de la collaboration entre associations, écoles et entreprises, cette montre devrait en effet permettre d’alimenter prochainement une base de données accessible à tous, tout en faisant des habitants des coproducteurs de services.” [...]

http://www.lesechos.fr/info/metiers/4833790-dans-la-ville-2-0-c-est-le-citadin-qui-fournit-l-info.htm

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 1 h 30 min.

Ajouter un commentaire

Une corruption énorme dans le secteur de l’eau au Bénin

une-corruption-enorme-dans-le-secteur-de-le28099eau-au-benin“La corruption a limité l’accès de plus de la moitié de la population béninoise à l’eau salubre, selon le ministère de l’Energie et de l’eau. D’après les autorités, les consommateurs défavorisés paient le prix de la mauvaise gestion de ce secteur, qui pèse plusieurs millions de dollars.

Au cours des 20 dernières années, les bailleurs ont accordé 87 millions de dollars pour financer la réforme du secteur hydraulique béninois, plus de la moitié de cette somme provenant du gouvernement japonais, a indiqué Blaise Dossa, coordinateur des projets financés par le Japon au ministère de l’Eau.” [...]

http://www.afrik.com/article16306.html

Posté il y a 10 Années, 5 Moiss à 1 h 08 min.

Ajouter un commentaire